Saving democracy: The limits of optimism without will

par Arthur Stein

The Centre d’études et de recherches internationales (CERIUM) is currently holding a conference cycle entitled « Saving Democracy », the primary objective of which is a broad reflection on liberal democracy. The first two guests were authors Steven Pinker, a famous cognitive psychologist and professor at Harvard University, and Adam Przeworski, renown political scientist from New York University, known for his influential work on democracy. The content of both conferences strongly differed, as Pinker’s presentation can be perceived as resolutely optimistic, while Przesworski is undeniably more pessimistic and contradicts Pinker’s assumptions. As a result, one can wonder: is there a place for optimism in the current study of democracy?

Continuer la lecture de Saving democracy: The limits of optimism without will

Produire la connaissance au sein des Nations Unies

par Imène Torkhani

Le CEPSI a eu le plaisir de recevoir Aurel Niederberger, post-doctorant au CIPSS de l’Université de McGill, qui a présenté sa recherche sur les rapports de pouvoir dans la production de connaissances des experts au sein du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Niederberger s’interroge en particulier sur l’émergence de connaissances au sein d’une gouvernance globale « chaotique » et en constante évolution.

Continuer la lecture de Produire la connaissance au sein des Nations Unies

Le système politique israélien: Un parallèle historique

par Marc-Olivier Cantin

Depuis l’abolition du régime d’apartheid en Afrique du Sud, au début des années 1990, de nombreux auteurs ont dressé des parallèles entre le système ségrégationniste qui y prévalait et les dynamiques discriminatoires caractérisant aujourd’hui les relations entre l’État israélien et le peuple palestinien. Robert Wintemute, professeur de droit international au King’s College London, figure parmi ces auteurs qui tâchent de mettre en relief les multiples ressemblances entre l’apartheid sud-africain et la structure des rapports israélo-palestiniens, et qui tentent par le fait même de réfléchir aux implications politiques et juridiques de ces similitudes.

Continuer la lecture de Le système politique israélien: Un parallèle historique

L’inquiétante dynamique des conflits civils au Moyen-Orient

par Arthur Stein

Souvent brandis et agités, parfois caricaturés, les thèmes de l’identité et des frontières semblent politiques par essence, placés à dessein au cœur de tous les débats en périodes électorales. Ces sujets questionnent, invitent à une réflexion permanente, et c’est dans cette optique qu’ils sont au cœur d’un cycle de conférences organisé par le CERIUM et ses partenaires du département de science politique de l’UdeM pour l’année 2018-2019. Invité à présenter la conférence inaugurale, le chercheur et enseignant en relations internationales à l’Université Panthéon-Sorbonne, Gilles Dorronsoro s’est exprimé le mardi 18 septembre sur la question de l’identité dans les conflits civils au Moyen-Orient.

Continuer la lecture de L’inquiétante dynamique des conflits civils au Moyen-Orient

Du multilatéralisme au volontarisme

par Félix Larose-Tarabulsy

Dans les années 1980, on parlait de crise du multilatéralisme. Plusieurs remettaient en question l’efficacité de l’ONU et certains États semblaient même considérer de se retirer de l’organisation. Pourtant, nous voici en 2017 et l’ONU a plus de membres, détient un plus grand budget et possède un champ d’action plus étendu qu’à n’importe quel autre moment de son histoire. Bonne nouvelle pour l’ONU, certes, mais ce qui a permis à l’organisation de croître malgré cette période de crise a aussi engendré d’importantes conséquences sur l’organisation et sa gouvernance.

Continuer la lecture de Du multilatéralisme au volontarisme

L’iconographie politique

par Nadine Auclair

Le 16 octobre dernier, le célèbre historien médiéviste Patrick Boucheron, professeur au Collège de France de la chaire « Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècles », était de passage à l’Université de Montréal afin d’y présenter la conférence « Actualités de nos peurs. L’historien en état d’urgence ». Patrick Boucheron a notamment dirigé l’ouvrage Histoire mondiale de la France, il est également l’auteur de La mémoire d’Ambroise de Milan : Usages politiques et sociaux d’une autorité patristique en Italie (Ve-XVIIIe siècle), de Comment se révolter, ainsi que d’une dizaine d’autres titres.

Continuer la lecture de L’iconographie politique

Catherine Weaver « The shadow of Bretton Woods’ future »

par Flora Pidoux

Catherine Weaver est professeure titulaire en Affaires Publiques à l’Université du Texas à Austin. Après plusieurs années dédiées à des projets sur le terrain, elle revient, avec le papier présenté lors de la conférence à ses anciens sujets de prédilection : la gouvernance économique internationale, et plus particulièrement la Banque Mondiale et le Fond Monétaire International. Prof. Catherine Weaver est notamment connue pour son ouvrage « The Hypocrisy Trap : The World Bank and the Poverty of Reform » où elle détaille, entre autres, le concept de culture organisationnelle.

Continuer la lecture de Catherine Weaver « The shadow of Bretton Woods’ future »

Kathryn Sikkink – « Making human rights work »

par Flora Pidoux

Kathryn Sikkink is especially known for her pioneering work in IR theory, and more specifically for her contributions to constructivism. Some of her most famous work include: “International Norm Dynamics and Political Change” with Martha Finnemore; “Activists beyond Borders” with Margaret E. Keck; and “The power of human rights: International norms and domestic change” with Thomas Risse and Stephen C. Rope.   

Continuer la lecture de Kathryn Sikkink – « Making human rights work »