L’impossible intégration de la Chine au New START

U.S. Secretary of State Pompeo Visits Beijing, China, 2018

par Jean-Samuel Houle

Sans un revirement manifeste des ambitions politiques états-uniennes, la fin du contrôle des armements nucléaires est plus que probable alors qu’il ne tient plus qu’à un fil. En raison de la répudiation du traité sur les forces nucléaires intermédiaires (INF) en 2019, seul le traité de réduction des arsenaux stratégiques offensifs (New START) reste actuellement en vigueur. Or, le New START expirera le 5 février 2021 s’il n’est pas étendu pour cinq ans au moyen d’une entente commune des gouvernements russe et états-unien.

Continuer la lecture de L’impossible intégration de la Chine au New START

Accord nucléaire iranien: Ce qu’il faut savoir

par Marielle Guimond

Si l’administration de l’ancien Président américain Barack Obama se félicitait de sa réussite et faisait l’éloge du travail acharné de son corps diplomatique, les fondements mêmes du Joint Comprehensive Action Plan (JCPOA), en vigueur depuis 2016, sont, aujourd’hui, remis en question. Le 12 janvier dernier, tenu de certifier l’accord tous les 90 jours, le Président Donald Trump a averti ses alliés que c’était la dernière fois que les États-Unis acceptaient l’entente, une entente qu’il avait qualifiée de « worst deal ever » lors de la course à la présidence de 2017. Devant cet ultimatum, les partenaires européens ont 120 jours pour modifier l’accord. Sinon, les États-Unis quitteront le navire en date du 12 mai 2018.

Continuer la lecture de Accord nucléaire iranien: Ce qu’il faut savoir