Appel onusien à un cessez-le-feu-mondial : l’humanité peut-elle combattre un seul ennemi commun?

par Amandine Hamon

Le 23 mars dernier, le Secrétaire-général des Nations Unies, António Guterres, a appelé à un « cessez-le-feu mondial », appelant toute l’humanité à combattre un ennemi commun, la pandémie de COVID-19. Celle-ci a d’ailleurs été qualifiée de « plus grand défi auquel le monde est confronté depuis la formation des Nations Unies ». Visant tous les acteurs, aussi bien étatiques et non étatiques, actuellement investis dans des combats armés, l’appel de l’ONU a encouragé certains dirigeants à s’approprier ce discours. On peut néanmoins se demander si cet appel aura des conséquences réelles sur les zones en conflits, alors que certains réseaux transnationaux en profitent pour relancer leurs actions violentes sur le terrain. 

Continuer la lecture de Appel onusien à un cessez-le-feu-mondial : l’humanité peut-elle combattre un seul ennemi commun?

L’agenda 2030: Un partenariat mondial (5/5)

par Félix Larose-Tarabulsy

Le quatrième et dernier buzzword étudié dans le cadre de cette série d’articles est « partenariat mondial ». Ce terme n’est pas propre à l’Agenda 2030. Cependant, une place particulière lui a été accordée lors du processus d’élaboration, entre autres parce qu’il répond à de nombreuses critiques faites à l’égard de l’Objectifs de Développement Durable 8 « Mettre en place un partenariat mondial pour le développement ».

Continuer la lecture de L’agenda 2030: Un partenariat mondial (5/5)

L’agenda 2030: Un programme universel (4/5)

par Félix Larose-Tarabulsy

Reconnue dès la conférence de Rio en 2012 comme un principe fondamental et révolutionnaire pour l’agenda post-2015, et bénéficiant d’un fort appui international dans les négociations qui ont suivi, le terme universalité est un troisième buzzword qui contribue aux ambigüités de l’agenda 2030.

Continuer la lecture de L’agenda 2030: Un programme universel (4/5)

L’agenda 2030: Ne laisser personne de côté (3/5)

par Félix Larose-Tarabulsy

Un deuxième buzzword caractérisant l’Agenda 2030 est l’expression « ne laisser personne de côté » (NLPC). D’abord mis de l’avant dans le rapport du groupe de personnalités de haut niveau (GPHN) en 2013, ces mots sont rapidement devenus un « cri de ralliement » qui fut adopté par tous les acteurs impliqués dans la rédaction des ODD.

Continuer la lecture de L’agenda 2030: Ne laisser personne de côté (3/5)

L’agenda 2030: Un développement durable (2/5)

par Félix Larose-Tarabulsy

Les objectifs du développement durable des Nations unies, acclamés comme étant le fruit d’un consensus historique, reposent en grande partie sur l’utilisation d’expressions ambigües. Cette série intitulée « l’Agenda 2030 : un consensus ambigu » propose un rapide survol de ces termes et des conflits qu’ils recèlent. Ce deuxième article de la série entreprend de dévoiler les conflits politiques cachés derrière le terme « développement durable ».

Continuer la lecture de L’agenda 2030: Un développement durable (2/5)

L’agenda 2030: Un consensus ambigu (1/5)

par Félix Larose-Tarabulsy

Les objectifs du développement durable des Nations unies, acclamés comme étant le fruit d’un consensus historique, reposent en grande partie sur l’utilisation d’expressions ambigües. Cette série de 5 articles propose d’analyser les expressions à la source de ces ambiguïtés afin de dévoiler les conflits idéologiques qu’elles dissimulent.

Continuer la lecture de L’agenda 2030: Un consensus ambigu (1/5)

Produire la connaissance au sein des Nations Unies

par Imène Torkhani

Le CEPSI a eu le plaisir de recevoir Aurel Niederberger, post-doctorant au CIPSS de l’Université de McGill, qui a présenté sa recherche sur les rapports de pouvoir dans la production de connaissances des experts au sein du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Niederberger s’interroge en particulier sur l’émergence de connaissances au sein d’une gouvernance globale « chaotique » et en constante évolution.

Continuer la lecture de Produire la connaissance au sein des Nations Unies

Une annonce canadienne qui déçoit

par Marielle Guimond

Les 14 et 15 novembre derniers avaient lieu le Sommet sur les opérations de maintien de la paix de l’ONU à Vancouver. Comme anticipé, le Canada, hôte de l’événement, en a profité pour annoncer son réengagement au sein des missions de maintien de la paix onusiennes. Cette annonce était très attendue. Rappelons que le Canada, depuis quelques années, semblait avoir rétrogradé sur son échelle de priorités son implication dans ces missions. 

Continuer la lecture de Une annonce canadienne qui déçoit

Du multilatéralisme au volontarisme

par Félix Larose-Tarabulsy

Dans les années 1980, on parlait de crise du multilatéralisme. Plusieurs remettaient en question l’efficacité de l’ONU et certains États semblaient même considérer de se retirer de l’organisation. Pourtant, nous voici en 2017 et l’ONU a plus de membres, détient un plus grand budget et possède un champ d’action plus étendu qu’à n’importe quel autre moment de son histoire. Bonne nouvelle pour l’ONU, certes, mais ce qui a permis à l’organisation de croître malgré cette période de crise a aussi engendré d’importantes conséquences sur l’organisation et sa gouvernance.

Continuer la lecture de Du multilatéralisme au volontarisme

Réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix

par Marielle Guimond

À Vancouver, les 14 et 15 novembre prochains, aura lieu la Réunion des ministres de la Défense sur les opérations de maintien de la paix de l’ONU. Il s’agit du plus grand rassemblement de ministres de la Défense. Ils sont plus de 80 pays à avoir confirmé leur présence selon CBC News.

Continuer la lecture de Réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix